Cirrus | Nous voici les heureux propriétaires du voilier CIRRUS!
161
post-template-default,single,single-post,postid-161,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Le bonheur de devenir propriétaire d'un voilier de grand voyage

Nous voici les heureux propriétaires du voilier CIRRUS!

Le bonheur de devenir propriétaire d'un voilier de grand voyage

Bande dessinée sur un voilier de voyage d'occasion

C’est le grand jour ! Le voilier a été sorti de l’eau, nous n’avons plus qu’à attaquer les travaux. En fait nous les avons déjà attaqués : les toilettes sont démontés et jetés ! Pfiou, heureusement qu’il n’est pas plus grand que 31 pieds, quand on voit déjà la surface que fait la coque… et il va falloir gratter, poncer, peindre tout ça. Premier gros chantier : la quille ! Le descriptif de ce que nous avons fait faire  est dans cet article : « Faire de la soudure sur un voilier en aluminium ».

C’est drôle d’avoir un chez soi qui flotte. Il va falloir s’approprier les lieux et les rendre plus adaptés à la mer. En effet, pour l’instant les placards n’ont pas de portes, les fenêtres pas de rideaux, les planchers ne tiennent pas, les réservoirs d’eau sont pourris, l’anti-dérapant du pont se décolle, le mât tiens mais a besoin d’une bonne révision etc.

Garder des objectifs en tête :

Pour l’instant nous ne savons pas exactement où nous mènera le voilier, mais ce qui est sûr c’est que pour avancer dans nos travaux nous devons tester le bateau et lister ce qu’il faut changer en fonction de cet essai. Aussi pour l’instant nous faisons l’essentiel et cet été nous irons faire un tour de 3 semaines en Bretagne.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.