Cirrus | Les Scilly’s: une escale qui fait rêver!
201
post-template-default,single,single-post,postid-201,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Dessin d'un mouillage aux îles Scilly

Les Scilly’s: une escale qui fait rêver!

 

BD des îles Scilly la terre est un jardin

Après 3 nuits de mouillage idyllique nous nous précipitons dans le port de St-Mary pour trouver un abri… en effet une dépression et un petit Force 8 approchent à pas de géant. Nous allons prendre notre première claque. Nous prenons un coffre et croisons les doigts pour que tout tienne bien. De toute manière il n’y a pas d’autre choix.

48h de machine à laver et 2 aussières déchiquetées plus tard…

nous sommes toujours accrochés à notre corps mort. La nuit n’a pas été facile mais nous avons passé la journée à dormir et regarder des films pour récupérer. Le bateau de nos voisins Oxygène a failli se décrocher mais ils sont revenus à bord juste à temps. De notre bateau nous avons vu les aussières se débiner les unes après les autres mais nous étions totalement impuissant. Sans moteur sur l’annexe et avec les vagues qui rentrent dans le port il nous était impossible de faire quoi que ce soit. Nous avons essayé de joindre l’équipe du port mais nous sommes dimanche… juste avant de lancer un appel sur le 16 voilà nos voisins qui débarquent ! Ouf ! Demain ils nous embarquent sur leur dinghy, nous allons pouvoir remettre pied à terre !

Dessin d'un mouillage aux îles Scilly

 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.