Le récit du départ:

Comment se passe un départ en voyage en voilier

Nous voici parti pour de bon… c’est quand même un peu stressant de se dire

« Ça y est… c’est bien maintenant ! »

On s’inquiète toujours un peu pour le bateau, est ce qu’il va tenir le coup ? Quel est ce bruit ? Ah, je suis sûre que le moteur ne tourne pas rond ! Zut, il y a ce claquement bizarre etc.

Et puis, nous non plus nous ne sommes pas rodés. Il y a encore quelques bricoles à faire, il fait assez frais et nous sommes un peu fatigués par tous les derniers préparatifs. De plus il faut se ré-habituer à vivre à bord. C’est vrai, il y a tellement de place sans les outils qu’on ne reconnaît plus notre Cirrus ! On s’attache bien quand nous ne sommes que deux sinon c’est impossible de dormir…

« Et si il tombe à l’eau pendant que je dors et que le régulateur fonctionne ? »

Aaaaah, il va falloir s’ôter tout ça de la tête et se concentrer sur le beau temps, les petits oiseaux qui viennent nous rendre visite à bord et les pubs que nous n’allons pas tarder à visiter…

 

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 810 abonnés.

 

 

Fermer le menu
×
×

Panier