Le Butt Of Lewis

Les amis de Balthazar nous avaient prêtés, en plus des guides de randonnée, les romans de Peter May (« The Blackhouse », « The Lewis man », « The chessmen »). Ces livres policiers incontournables pour tout visiteur des Hébrides Extérieurs donnent certaines clefs de compréhensions des us et coutumes locales et reflètent l’ambiance des différentes époques. Le premier roman de la trilogie débute tout au nord, dans le port de Ness, près du Butt of Lewis et il nous était impossible de repartir des îles sans faire un pèlerinage tout au nord, pour valider le passage « De Barra au Butt » et faire une sorte de pèlerinage littéraire. (Ok, c’est bon, c’est un peu niais mais on est des habitués de la pratique… on l’avait déjà fait en Écosse avec « Le cercle celtique » de Bjorn Larsson). Nous ne sommes pas les seuls à « gagatiser » de la sorte car on trouve une carte des lieux des livres à l’office du tourisme…alors j’assume!
Le phare du Butt of Lewis offre une clôture magistrale à notre périple hébridique, roches déchiquetées, mer forte et phoques si curieux que si tu ne bouge pas de ton rocher ils s’approchent de toi progressivement pour te voir! De plus nous avons trouvé un pub camouflé dans un club de foot afin de nous réchauffer en attendant le bus du retour… que demander de plus ?

Fermer le menu
×
×

Panier