Cirrus | La randonnée de l’avion
1919
post-template-default,single,single-post,postid-1919,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

La randonnée de l’avion

Dehors c’est hostile mais pitorresque, qu’à celà ne tienne avant que les plus gros nuages arrivent nous allons faire une petite randonnée. Nous utilisons l’annexe pour nous rapprocher à travers les loch et nous commençons « l’ascension » de « North Lee » (263m) accompagnés de cerfs. Rapidement nous perdons ce qui ressemblait de loin à un chemin, et comme à chaque fois nous finissons tout droit vers l’objectif. En chemin nous croisons une grosse hélice et des morceaux de métaux que nous croyons appartenir à une éolienne sous dimensionnée pour les vents locaux. Après vérification ces débris envahis par la tourbe s’avèrent appartenir à un énorme bombardier qui s’est écrasé là en 1943 avec ces dix passagers. Assez étrange de trouver encore aujourd’hui des pièces laissées là pour la postérité. C’était le B-24 liberator 42.
Le vent se fait sentir de plus en plus et la pluie tombe assez drue ce qui nous amène à écourter notre balade (à l’origine nous voulions aussi aller au sommet de « South Ben », voir si une fusée ne se serait pas écrasé par là bas). Nous nous réfugions dans le carré du bateau, faisons cuir nos vêtement et sêcher des pâtes en attendant le dégel… et c’est là où je me trouve en train de vous écrire après avoir trié les photos. A bientôt !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.