Cirrus | Björnsund et Ona nos premières îles Norvégiennes
256
post-template-default,single,single-post,postid-256,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Dessin de l'école de Bjornsund

Björnsund et Ona nos premières îles Norvégiennes

 

 

 

Dessin de l'école de Bjornsund

Nous voici sur l’île de Björnsund pour fêter mon anniversaire. Le dessin représente un batiment, ancien comptoir de pêche servant aujourd’hui de centre de vacances pour les classes de mer. Nous avons la preuve que les enfants Norvégiens se jettent sans états d’âmes dans de l’eau à 9° avec une température extérieure de 12°. Ils profitent du moindre rayon de soleil ! Pour nous ce retour à l’hibver en plein mois de juin est un peu dur : il fait entre 6° et 8° (sauf aujourd’hui!) depuis 1 semaine et le temps est gris avec du brouillard, de la bruine. Tout pour plaire. Souvent les nuages cachent le paysage ce qui nous fait penser :

« Mais qu’est ce qu’on fait là ! »

Mais dès que le ciel se découvre… montagnes, eau claire, îles paradisiaques et le CALME !!! Et puis ce n’est pas le mauvais temps qui va nous empêcher de prendre plaisir à la pêche (il paraît même que ça marche mieux quand il fait moche!). Trois ou quatre fois par jour nous nous arrêtons sur des hauts-fonds pour sortir de quoi manger, ou juste pour le plaisir d’admirer les morues mastoc et les lieux stupides.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.