Cirrus | Bien se nourrir:
508
post-template-default,single,single-post,postid-508,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Se nourrir au Cap Vert

Bien se nourrir:

Se nourrir au Cap Vert

Au Cap Vert l’ambiance est top. Il y a du monde partout, des jeunes surtout. Les fonds sont très poissonneux et Jérémy s’en donne à cœur joie en plongée malgré la présence de nombreux requins. Heureusement d’ailleurs qu’il y a du poisson… car pour ce qui est de la diversité de la nourriture ici ce n’est pas terrible! Heureusement nous ne sommes pas en voyage culinaire (et par ailleurs cela ne nous intéresse pas trop!). Mais bon, tout de même, au delà des goûts il y a l’équilibre alimentaire… comme il y a peu de légumes et de fruits (ou très chers) nous nous sentons rapidement affaiblis,   petites natures que nous sommes! Quand on y pense nous finalement ça va encore car nous avons les « moyens » mais pour les locaux dont le régime de base est riz-poisson… A Tarafal de Sao Nicolau nous avons pris conscience de l’ampleur des dégâts liés à la sécheresse. En effet les champs sont vides, seulement de la terre rouge. De même quand on compare des photos de cette année avec l’année d’avant… il n’a pas plu de l’été… aïe aïe aïe…

Mais tout ça est d’une beauté minimaliste et minérale. Avec parfois des sursauts de verdure qui nous font nous croire au milieu de la campagne.

Dessin de l'île de Sao Nicolau

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.