Cirrus | Une transat retour sans se fatiguer…ou comment on triche!
545
post-template-default,single,single-post,postid-545,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
BD sur transat retour

Une transat retour sans se fatiguer…ou comment on triche!

BD sur transat retourRetour des antilles a la voile
…et c’est ainsi que nous avons retrouvé la France Métropolitaine… la famille et les amis… la pluie et  le froid…

En ce moment Cirrus est à 450 M environ des Açores. Le voyage a débuté le 06 juin pour Fabien et Bruno en partant de Fort de France en Martinique. Ils nous donnent régulièrement des nouvelles avec le téléphone satellite et en échange Jérémy leurs renvoie des informations météos ou des conseils de dépannage. Durites bouchées, GPS qui flanche ? SOS Jérémy est là !

Pour nous c’était un peu étrange de confier le bateau mais nous nous sentions dans une impasse et cette décision nous a libéré l’esprit de nombreux questionnements. Pas très organisés nous n’étions pas préparé à cette situation. Le cul entre deux chaises ou trois ou quatre! Durant cette période on nous a souvent demandé : « Mais pourquoi est ce que vous ne prenez pas n’importe quel travail ? »
C’est facile à dire mais pas à faire. Nous nous sommes rendus à l’évidence d’une chose : nous n’avons pas fait 10 000 ans d’études pour faire un job alimentaire casse pied. Nous ne voyageons pas pour faire des pauses « pénibles ». Alors tant qu’à faire autant rentrer faire un emploi qui nous correspond et rendre visite en même temps à ceux qui nous manquent.

Le jour où nous repartirons pour un tour de l’Atlantique :

-nous profiterons de bien plus d’îles et d’endroits. Encore plus de plongée, de rando’ et de voile.
-nous réfléchirons avant de partir sur la question de la période cyclonique (et pas lorsqu’elle a commencé!)
-nous n’essayerons même pas de travailler ! Cool et tranquilles les doudous !
-nous finirons le tour par nos propres moyens .

Alors ? Qu’est ce que ça fait de rentrer ?

Rien.

Le voyage de Cirrus est loin d’être terminé…notre balade en voilier s’inscrit dans une démarche globale (rhôôô, les grand mots!!). Et déjà des envies nordiques nous titillent…

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.